Théâtre sans animaux !

lundi 29 février 2016

de Jean-Michel RIBES par Le Théâtre de L’Entourloup’

«  Les comédiens de l’Entourloup ont fait le choix, cette année, de surprendre leur public. Et ce sera le cas avec la pièce « Théâtre sans animaux », composée de huit saynètes écrites par Jean-Michel Ribes. « C’est un titre qui ne veut rien dire », précise Jacques Pastureau, le seul homme parmi les sept acteurs de la troupe. Car, des animaux, on en parle beaucoup, mais ils s’intègrent dans l’écriture fine et subtile de Jean-Michel Ribes, pour accompagner des situations poétiques et absurdes.

Huit contes

« Ces huit saynètes s’apparentent aux brèves de comptoir, mais plus construites, confie Jean-Pierre Laurent, metteur en scène de la troupe, ce sont des vies au quotidien complètement burlesques, et l’auteur s’amuse à montrer un monde à l’envers, bien plus drôle qu’à l’endroit. » Ces huit saynètes comportent chacune un titre  : « Egalité fraternité », dans laquelle l’un des membres d’une famille se déclare plus intelligent que l’autre, parce que « quand même, l’intelligence, c’est pas la mer à boire », déclare l’auteur  ; « Tragédie », avec un couple qui revient d’une pièce de Phèdre  ; « Le goéland », qui se déroule dans un salon de coiffure, où le professionnel rêve de devenir un goéland  ; « Monique », un prénom oublié par son père  ; « Musée », simple visite  ; « Dimanche », dans une maison en Creuse, qui reçoit un stylo-bille d’une demi-tonne, en plein salon  ; « Bronches », avec un mari qui ne peut enlever sa perruque Louis XV…  ; « Souvenir », qui fait remonter les personnages au début de l’ère, à la naissance des poissons… Huit saynètes aux situations déjantées, assurément ridicules mais drôles et poétiques. « C’est du théâtre d’aéroport », confie encore le metteur en scène, Jean-Michel Laurent, qui fait allusion aux propos de l’auteur  : « On monte dans un avion, il décolle mais il ne va pas à la destination prévue, il arrive dans un endroit surprenant et cocasse ». Écrite en 2001, ce dernier a voulu remonter la pièce en 2013 parce qu’il la considère proche de la réalité d’aujourd’hui. » La Nouvelle République le 14/02/16

Représentations : 4,5,11,12,18,25,26 MARS à 20h30 à l’Espace Jean VILAR

Tarifs :
- Plein : 9€
- Réduit : 6€
- Enfant (-12 ans) : 4€

Réservations au 05.49.77.51.07 (Maison Pour Tous).

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.